Le Phoenix

A 27 ans, le Phoenix m’est venu en rêve, dans toute sa luminescence, coloré et chatoyant… merveilleux… accompagné d’une flamboyance de messages pour moi. Je l’ai dessiné juste après, d’un trait, comme en transe. Un messager était venu me l’apporter et j’ai eu envie de me le faire tatouer sur le dos.

Car ça a été une vraie résonnance en moi. Je l’ai vu et j’ai compris que le Phoenix, c’était moi. J’ai compris que dans une vie l’on pouvait renaître plusieurs fois et que, si l’on comprenait les enseignements de chacune de ses expériences, on devenait à chaque fois plus beau, plus fort, plus solaire. J’étais dans un moment de grande transition et j’y ai vu un symbole de force, de puissance et de renaissance. J’ai su que je devais quitter Paris, oser lâcher ce connu pour renaître de mes cendres, me reconstruire et me déployer ailleurs, dans cet inconnu où tout est possible !

J’étais dans le début de ma phase remontante et cela m’a amenée plus haut que jamais, et aujourd’hui encore ! Car pour moi, il s’agit d’incarner ce Phoenix au quotidien. C’est mon défi de vie : être toujours dans la rayonnance, ne pas se laisser engloutir dans les sombritudes de la vie et rester consciente, être dans la résilience, transformer, se métamorphoser.

Et si mon Phoenix m’amène vers toujours plus de spiritualité, un autre animal habite aussi en moi et me permet de viser l’équilibre : le félin, plus ancré sur terre, qui m’apporte une force tranquille, une agilité intellectuelle et une envie de tendre à la souplesse du corps et de l’esprit… Ce félin, toujours à l’écoute, libre et indépendant, d’une présence et d’un charisme incroyables.

En étant bien ancrée dans cette alliance profonde du Phoenix et du félin en moi, j’accède à ma véritable puissance intérieure. Et lors tout est possible. En laissant monter l’amour de moi et donc l’amour en moi, cet amour rayonne au-delà de moi, touche et transforme avec, pour chacun, ce sentiment spécial d’être Soi.

Vanessa Millet